entidades-fronterizas-markus-spiske

La Commission européenne a lancé une consultation publique sur les obstacles transfrontaliers dans le but d’engager un dialogue avec les citoyens et les organisations concernées, afin d’obtenir une perspective globale des obstacles frontaliers qui ont apparu depuis l’approbation en 2017 de la Communication sur les régions frontalières de l’Union européenne.

La participation est ouverte à la citoyenneté et aux organisations, sociétés ou agents frontaliers jusqu’au 20 septembre de 2020, via ce lien.

Au cours des dernières années, la direction générale de la politique régionale et urbaine de la Commission européenne (DG REGIO) a mis en évidence les obstacles juridiques et administratifs aux frontières qui gênent les interactions entre les régions frontalières et empêchent les citoyens d’accéder au travail, à l’éducation, aux services d’urgence et de soins de santé, aux emplois et aux transports publics de l’autre côté de la frontière.

Malgré le rôle clé qu’Interreg a joué au cours des 30 dernières années, de nombreuses difficultés rencontrées dans les régions frontalières ne peuvent être résolues par les seuls projets Interreg, car les solutions impliquent souvent des changements dans les lois et/ou les procédures administratives.

Plus d’informations: