Vous êtes ici : Actualités : Retour

Actualités

L’OPCC partage son expérience avec une délégation de protection de l’environnement du Honduras

30-09-2015

La responsable de l’Observatoire pyrénéen du changement climatique, Idoia Arauzo, le référent territorial andorran du Comité Technique de l’OPCC, Carles Miquel et le Directeur du Consorcio de la Communauté de Travail des Pyrénées, Jean Louis Valls, se sont réunis avec une délégation du Secretaria de Energía, Recursos Naturales, Ambiente y Minas (MIAMBIENTE) du Honduras

L’OPCC partage son expérience avec une délégation de protection de l’environnement du Honduras La délégation était composée par Ing. Nelson Ulloa, Conseiller ministériel en matière de forêts et d’environnement et Coordinateur du bureau de projets de MiAmbiente, e Ing. Sergio Palacio, Directeur national du Changement climatique du Honduras. Noelia Jover, consultante du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a également assisté à la réunion.

Au Honduras, pays qui possède un relief semblable au territoire d’action de l’OPCC – avec un grand massif montagneux –, le ministère de l’Environnement est en train de lancer El Observatorio Nacional de Cambio Climático para el Desarrollo Sostenible (ONCCDS), qui consiste en une plate-forme de gestion des informations concernant les variables environnementales, afin d’orienter et d’améliorer la prise de décisions ainsi que la capacité de réponse de la population hondurienne face à la vulnérabilité au changement climatique. À l’occasion de leur visite en Espagne, les membres de cette délégation ont souhaité connaître de près le travail de l’Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique.

Pour le Honduras, il est enrichissant de s’inspirer d’initiatives telles que l’OPCC, possédant plusieurs années d’expérience. De même, il est intéressant pour l’OPCC d’établir des relations avec d’autres Observatoires à l’échelle internationale dans un double objectif : d’une part, travailler sur un réseau afin de partager les méthodologies et comparer l’évolution de divers indicateurs dans différents écosystèmes montagneux de la planète – ce qui permettra de développer une compréhension globale des impacts sur le changement climatique – et, d’autre part, afin d’harmoniser à l’avenir une défense conjointe concernant la vulnérabilité des territoires montagneux face au changement climatique à des échelles supranationales et suprarégionales.

L’OPCC maintient son objectif de resserrer les liens avec d’autres Observatoires, comme il l’a déjà fait par le biais de la Mountain Research Initiative (MRI), la Convention alpine et le groupe de Science pour les Carpates, S4C.


 
 

Moteur de recherche

Réchercher







POCTEFA: www.poctefa.eu

POCTEFA: www.poctefa.eu