Vous êtes ici : Actualités : Retour

Actualités

Les régions frontalières misent sur la coopération pour faire des Pyrénées un lieu de rencontre

11-11-2014

Le 6 novembre, le XXXIIème Conseil Plénier de la CTP a eu lieu en Andorre. Les huit territoires frontaliers se sont engagés à promouvoir la coopération entre leurs agents économiques et sociaux afin d'améliorer la qualité de vie de leurs habitants.

Les régions frontalières misent sur la coopération pour faire des Pyrénées un lieu de rencontreLa Communauté de Travail des Pyrénées a tenu ce jeudi son XXXIIème Conseil Plénier par le biais d’une rencontre en Andorre entre les représentants politiques des huit régions membres et les agents de ces territoires impliqués dans des projets de coopération.

Les huit régions frontalières (Euskadi, Navarre, Aragon, Catalogne, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine et la Principauté d’Andorre) se sont engagées devant les plus de 200 personnes présentes à promouvoir la coopération entre elles et à transformer la frontière pyrénéenne en un "lieu de rencontre", tel que l’a exprimé le vice-président de la Région Midi-Pyrénées, Marc Carballido.

Mikel Antón Zarragoitia, directeur du Secrétariat aux Affaires Européennes du Gouvernement Basque, a demandé de "consolider la voix transfrontalière" de la Communauté de Travail des Pyrénées et de faire de ce consorcio de régions un organisme "protagoniste" en Europe. Ibán Rabasa, directeur général des Relations Extérieures de la Generalitat, s’est exprimé également dans ce sens. En représentation de la Catalogne, M. Rabasa a appelé à l’engagement politique afin de renforcer le travail de la CTP, un organisme créé il y a 32 ans et qui demeure aujourd’hui "innovateur et pionnier".

Le conseiller à la Culture, au Tourisme et aux Relations Institutionnelles de Navarre, Juan Luis Sánchez de Muniáin, et la conseillère régionale du Languedoc-Roussillon, Suzanne Delieux, ont souligné cette même idée en rappelant que la coopération transfrontalière est, au sein de l’Union Européenne, "naturelle, nécessaire et inévitable". François Maïtia, vice-président du Conseil Régional d’Aquitaine, a également assuré que sa région travaillera conjointement afin que la CTP continue "à animer et à promouvoir" la coopération entre les agents économiques et sociaux des territoires transfrontaliers afin d’ "améliorer la qualité de vie de leurs habitants".

Quant à lui, Francisco Bono, conseiller à l’Économie et à l’Emploi du Gouvernement d’Aragon, a souligné les opportunités que la CTP offre afin de générer un "marché du travail transfrontalier" et le ministre des Affaires Étrangères d’Andorre, Gilbert Saboya, a clôturé ce Conseil Plénier en exprimant son intention de "faire entendre la voix intégratrice de la CTP au-delà des Pyrénées".

Le jour d'avant les représentants des huit régions ont signé la Déclaration Commune des Présidents.


 
 

Moteur de recherche

Réchercher







POCTEFA: www.poctefa.eu

POCTEFA: www.poctefa.eu