Vous êtes ici : Actualités : Retour

Actualités

Le projet Guratrans déclenche un processus de participation citoyenne

06-11-2013

Le projet Guratrans, un projet transfrontalier visant à l’amélioration de l’état des cours d’eau des Pyrénées, déclenche un processus d’information pour stimuler la participation citoyenne à la conservation des écosystèmes de cinq rivières situées à l’Ouest des Pyrénées. Ces actions, dont le but est le développement de la participation citoyenne à la gestion responsable de l’eau, s’inscrivent dans le cadre de la Directive-Cadre sur l’Eau de l’Union européenne.

Le 8 octobre dernier, a eu lieu à Señorío de Bertiz (Navarre) une journée organisée dans le cadre du projet Guratrans, un projet européen de coopération transfrontalière visant à la gestion intégrale et participative des cours d’eau transfrontaliers de l’Ouest des Pyrénées.

Durant cette journée, plusieurs études sur la gestion de l’eau ont été présentées. Le projet de volontariat «les femmes se mouillent » a fait l’objet d’une discussion et, à l’occasion de la journée, le projet Guratrans a été expliqué aux agents sociaux auprès desquels le processus d’information et de participation publique sera initié.

Le Gouvernement de Navarre, par l’intermédiaire du Centre de Ressources Environnementales de Navarre (CRANA), a signé plusieurs accords avec les mairies de Baztan, Bera, Lesaka et Santesteban, dans le cadre de ce projet. Ces accords permettront de développer les actions suivantes : des études sur la gestion de l’eau dans le domaine fluvial, des audits environnementaux et diverses activités de participation publique qui viseront à promouvoir l’éducation et la sensibilisation environnementale auprès des citoyens à la conservation et la récupération des écosystèmes, ainsi qu’à intégrer les différents éléments qui interviennent dans le cycle hydrologique. Le montant global des activités prévues dans le cadre des accords signés s’élève à un total de 80 900 €.

Guratrans est un projet européen visant la gestion intégrale et participative des rivières Araxes, Bidassoa, Leitzaran, Nivelle et Urumea, situées à l’Ouest des Pyrénées. Il est cofinancé à hanteur de 65 % par des fonds FEDER dans le cadre du POCTEFA et son coût, toutes actions dans les différentes zones géographiques incluses, s’élève à 1 240 014,07 €.


 
 

Moteur de recherche

Réchercher







POCTEFA: www.poctefa.eu

POCTEFA: www.poctefa.eu