Vous êtes ici : Actualités : Retour

Actualités

XXXème Conseil Plénier de la CTP au rythme de la musique

19-11-2012

Le XXXème Conseil Plénier de la Communauté de Travail des Pyrénées a eu lieu le 15 novembre dernier à Pampelune (Navarre).

XXXème Conseil Plénier de la CTP au rythme de la musique L'incorporation de la Principauté d'Andorre au consorcio (plus d'information ici) a été annoncée, à travers la signature de l'Accord Inter-administratif d'Adhésion de l'Organisme Andorran de Coopération Transfrontalière au Consorcio de la Communauté de Travail des Pyrénées et la modification des Statuts du Consorcio.





La CTP a réalisé une évaluation "positive" de sa contribution au processus d'intégration transfrontalière depuis l'adoption de la déclaration de la Conférence des Régions Pyrénéennes, qui est à l'origine de l'organisme, en 1982, il y a 30 ans déjà. "Nous conservons dans la mémoire le souvenir de temps passés où la frontière était utilisée comme une barrière pour s'éloigner et pour marquer des différences entre ceux qui habitons des deux côtés de la montagne", reprend la déclaration commune adoptée par les présidents et les représentants des territoires de la CTP. Il s'agit d'un texte où la CTP insiste sur son entière disposition pour gérer des fonds du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre (POCTEFA) 2014-2020, étant donné que le programme de la période 2007-2013 se termine l'année prochaine.
Les autorités des huit régions ont expliqué dans une conférence de presse le contenu de cette déclaration. À cet effet, la Présidente de Navarre et actuelle présidente de la CTP a souligné la volonté de la CTP de maintenir cet "espace de collaboration". "La collaboration est plus nécessaire que jamais dans ces moments de crise" a affirmé Yolanda Barcina. Pour sa part, Luisa Fernanda Rudi, Présidente d'Aragon, a indiqué que "grâce au travail de la CTP, les Pyrénées sont une barrière plus petite qu'il y a 30 ans, et dans 30 ans encore, cette barrière sera plus perméable qu'aujourd'hui."
La déclaration commune inclut huit points. Les deux premiers soulignent le travail réalisé par la CTP et le troisième point annonce l'intégration de la Principauté d'Andorre au consorcio de la CTP.
Développement, fonds européens, transport et adaptation au changement climatique
Dans le quatrième point de la déclaration, la CTP réaffirme sa volonté de devenir un "véritable espace interrégional européen symbolisant la solidarité entre les territoires" et elle souligne en outre qu'il s'agit d'un "instrument capable et nécessaire pour adapter les orientations stratégiques de l'UE aux défis régionaux et, par conséquent indispensable pour accroître l'efficacité des politiques économiques, sociales et environnementales transfrontalières au moyen de stratégies conjointes en faveur du développement territorial durable".
Dans cinquième point, la CTP montre son soutien à la décision de la Commission européenne de maintenir son engagement avec la politique régionale et demande de ne pas transposer à un second plan la réalité territoriale de la CTP et les besoins des différentes zones. Elle sollicite en outre un rôle plus important dans la politique de cohésion communautaire.
Dans le sixième point, la CTP annonce qu'elle présentera sa candidature pour devenir une autorité de gestion du prochain Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2014-2020).
Enfin, dans le septième et le huitième point, la CTP défend, face à l'actuelle crise économique et financière, le besoin de miser sur les réseaux transeuropéens de transports, de télécommunications et d'énergies efficaces pour que ces éléments constituent de "véritables épines dorsales du territoire" et pour qu'ils contribuent à "consolider le marché unique européen". Le besoin d'implanter des stratégies communes pour que les économies s'adaptent aux défis du changement climatique est également souligné.
Lire la Déclaration commune ici.

Double session
Le Conseil Plénier a démarré le mercredi 14 novembre, avec une réception offerte aux assistants par la Présidente de Navarre et de la CTP, Yolanda Barcina, dans le Musée Jorge Oteiza (web) d'Alzuza. Les participants ont rendu visite au Musée qui abrite la collection personnelle du sculpteur et de l'artiste intégral mondialement reconnu (Orio, 1908 - Saint-Sébastien, 2003).
La jeudi, deux sessions parallèles ont été organisées dans la Cité de la Musique de Navarre. D’un côté, la réunion annuelle des présidents, avec la participation des autorités qui représentent les huit territoires qui composent la CTP. Les représentants de la partie espagnole ont été les présidentes de Navarre et d'Aragon, Yolanda Barcina et Luisa Fernanda Rudi, respectivement ; le secrétaire de Gouvernement de la Generalitat de Catalunya, Germà Gordó, et le secrétaire général d'Action Extérieure du Pays Basque, Guillermo Echenique. Du côté français, le vice-président du Conseil Régional d'Aquitaine, François Maïtia, le conseiller régional du Languedoc-Roussillon, Marcel Mateu, et le vice-président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées, Marc Carballido. Et, en représentation d'Andorre, le ministre des Affaires Étrangères et président de l'Organisme Andorran de Coopération Transfrontalière, Gilbert Saboya Sunyé.

La coopération en musique

Une session de travail a également été organisée dans la Salle d'Orchestre, où les commissions et les groupes de travail qui intègrent la CTP ont dressé le bilan des 30 années d'existence de l'organisme et ont rédigé une feuille de route à court et moyen terme pour reprendre les objectifs et les actions à adopter pour les atteindre. La session, dénommée "Orchestrer la coopération", a réuni près de 75 personnes des Commissions d'Infrastructures et Communications, Formation et développement technologique, ainsi que des groupes de travail Culture, Sport et Jeunesse; Environnement ; Aménagement du Territoire et l'Observatoire Pyrénéen du Changement Climatique.
La journée s'est terminée avec un acte de clôture auquel ont participé tous les assistants au Conseil Plénier. Ces derniers ont profité de la musique du groupe transfrontalier Aulodia Oboe Ensemble, formé d'élèves des conservatoires de Pampelune, Bayonne (Aquitaine) et Irun (Guipúzcoa), sous la direction de Juan Mari Ruiz et Jacky Morel.
______________
30 ans d'histoire

À l'entrée de la Cité de la Musique, une petite exposition a été installée pour célébrer les 30 années d'existence de la Communauté de Travail des Pyrénées et synthétiser l'origine et les valeurs de l'organisation transfrontalière.
Rappelons que la CTP est née en 1983 pour fournir une structure de coopération transfrontalière à la région pyrénéenne, semblable à celles qui existaient dans d'autres frontières européennes. Son principal objectif a toujours été de contribuer au développement du massif pyrénéen, en tenant compte de ses défis et en préservant ses richesses, tout en développant la coopération transnationale.
La Communauté de Travail des Pyrénées travaille depuis 30 ans pour favoriser la coopération, afin de transformer la frontière en un lieu de rencontre et d'échange, avec deux objectifs : d'une part, le développement harmonieux et durable de toute la zone frontalière et, d'autre part, l'amélioration des conditions de vie des habitants.


Fichier à télécharger


 
 

Moteur de recherche

Réchercher







POCTEFA: www.poctefa.eu

POCTEFA: www.poctefa.eu