Vous êtes ici : Actualités : Retour

Actualités

Création de l’association Grand Pyrénées des communes forestières

22-12-2011

Le 1er décembre 2011, à Puigcerda (Catalogne), le protocole d’accord créant l’association Grand Pyrénées des communes forestières entre l’Union Grand Sud des communes forestières et ELFOCAT (Associació d’Entitats Locals Propietáries Forestals de Catalunya) a été signé. L’objectif de cette association est la coopération transfrontalière pour la conservation des espaces forestiers. La signature de ce protocole permet de mettre en place un groupe de travail pour la rédaction des statuts de l’association Grand Pyrénées des communes forestières afin de créer un organisme de gestion partagé des forêts.

Création de l’association Grand Pyrénées des communes forestières

Ce protocole d’accord est l’aboutissement du projet DYNAFOREST, un projet cofinancé par le fonds européen FEDER dans le cadre du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne-France-Andorre, POCTEFA 2007-2013. C’est un projet pilote de support aux municipalités propriétaires de forets du sud de la France et de Catalogne. Pendant deux ans dans le cadre du projet, du lobbying a été réalisé vers les élus de l’ensemble du territoire pour faire comprendre l’importance de la forêt, qu’il est nécessaire et utile de mettre en valeur ce bien précieux. Certaines communes qui ont un patrimoine forestier ne le valorisent pas. A travers l’association nouvellement crée, c’est l’occasion de travailler ensemble pour valoriser ce patrimoine.

L’objectif de DYNAFOREST est la structuration des municipalités qui ont un patrimoine forestier et la dynamisation des forets communales, en encourageant et en faisant la promotion d’une politique de développement forestier transfrontalier. Ainsi, avant la création de l’association Grand Pyrénées des communes forestières, un long travail a été effectué pour sensibiliser les élus à la gestion forestière afin de susciter une prise de conscience et pour qu’ils fassent valoir leur patrimoine par un circuit court. C’est ce travail de terrain, de près de 2 ans, qui a permis d’arriver à la signature du protocole pour la création de cet organisme transfrontalier de gestion forestière. A termes, cet organisme transfrontalier permettra de représenter les élus concernés mais aussi de les soutenir dans la gestion durable de leur patrimoine forestier. En effet, il favorisera la cohésion des propriétaires publics, leur représentation dans les instances politiques et interprofessionnelles et dans les projets de développement du massif.



 
 

Moteur de recherche

Réchercher







POCTEFA: www.poctefa.eu

POCTEFA: www.poctefa.eu